fbpx

Je suis toujours frappé par la bêtise de certains commentaires sur internet. Surtout lorsqu’on accuse de plagiat lorsqu’un contenu est similaire à un autre. Voici pourquoi.

L’inspiration n’est pas du plagiat

J’en ai déjà parlé dans un article précédemment dans cet article, et également dans un premier podcast qui n’est sorti que sur YouTube. Je ne supporte pas lorsqu’on fait un amalgame entre le plagiat et l’inspiration. Pour l’exemple, je vais te parler cette fois de l’origine de deux séries incontournables du YouTube francophone.

Leurs créateurs en ont souvent parlé, et pourtant peu de gens ont l’air au courant. « What The Cut » et « Salut Les Geeks », émissions similaires dans leur concept et pourtant radicalement différentes au final ont souvent été accusées l’une l’autre de plagiat.

On les accusait de se copier l’un sur l’autre en permanence. Et pourtant ils ne s’étaient jamais copiés. Simplement ils avaient une inspiration commune. Ils avaient « copié » le concept de l’émission de Ray William Johnson « =3 ».

Copier pour créer

Il faut faire la différence entre inspiration et plagiat. Même s’il s’agit d’une copie dans les deux cas, la finalité est différente. Le plagiat n’est qu’une simple copie, souvent mauvaise, du matériau d’origine. C’est une démarche malhonnête et absolument pas créative.

Je ne citerai personne dans cet article, mais les exemples sont légion. Que ce soit sur internet, à la télévision, ou un peu partout d’ailleurs.

L’inspiration est différente. Utiliser le même concept, ou le même procédé créatif que quelqu’un d’autre pour le réinterpréter et créer quelque chose de différent est un procédé différent. Il y a une recherche artistique, une créativité, et une intention différente.

Une frontière fine et abstraite

Bon, il est bien sûr difficile de faire la différence dans bien des cas. Parfois ça ne tient pas à grand-chose. Je penser personnellement que tout part de la démarche à la base. Par exemple : partir du concept de « =3 » pour apporter un univers différent et arriver à un projet unique, ce n’est pas du plagiat pour moi.

J’aurais même tendance à encourager le geste. Cela permet aux débutants de découvrir le travail de quelqu’un, de se l’approprier, puis de l’intégrer dans sa propre créativité. Ça nous permet de voir des œuvres magnifiques voir le jour. À l’image des films de Quentin Tarantino.

Pour conclure. Ne laisse jamais personne te dicter comment tu dois gérer ta créativité si ton intention est pure. Rendez-vous lundi pour un nouvel article.

 


Also published on Medium.


Denis-Q.S.

Ça fait 7 ans que je crée des vidéos, dont 3 sur YouTube. Mon objectif est de vous aider à éviter les erreurs qui m’ont fait perdre près de 5 ans dans l’apprentissage de ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *