Aujourd’hui, on apprend à corriger le décalage entre audio et vidéo lorsqu’une simple correction dans Adobe Premiere ne suffit pas.

La semaine dernière, en préparant le CUT précédent, j’ai réalisé que mon enregistrement sur QuickTime avait quelques soucis. Si je le lisais en aperçu ou directement dans QuickTime : aucun souci. Par contre une fois dans Adobe Premiere, me voilà avec un décalage. Et en plus, il n’est pas stable ! Donc, impossible de régler le souci dans Premiere avec une simple correction de la piste audio/vidéo.

Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, mais précédemment cela importait peu. Me voilà donc à chercher une solution au problème, mais j’avais une petite idée de la cause.

D’où vient le problème ?

Il se trouve qu’il est dû à un souci lors de l’enregistrement. Le processeur et/où la carte graphique étant fort sollicité lorsque j’enregistre une source en 4K, le tout en traitant divers flux vidéo (en 1080p/4K) dans mon enregistrement. Ce qui a pour effet que le nombre d’images par secondes (FPS) n’est pas constant. Une situation similaire pourrait se présenter si l’on enregistrait un jeu vidéo par exemple.

Pour un lecteur vidéo, ce n’est pas un problème. Pour Premiere par contre ça crée un décalage, parce que le nombre d’images par secondes dans Premiere est toujours interprété comme étant fixe. Conscient du problème, il me fallait désormais une solution. En cherchant un petit peu, j’ai trouvé un utilitaire qui permet de régler ce souci.

HandBrake

HandBrake est un utilitaire qui permet de réinterpréter un fichier vidéo dans une variété d’autres codecs. L’avantage est que la réinterprétation du fichier fixe le nombre d’images par secondes à quelque chose de régulier. Ce qui règle entièrement notre souci !

Il est assez simple à utiliser si l’on a quelques notions, sinon, regardez la vidéo qui vous montre exactement la manière dont j’ai utilisé HandBrake.

C’est tout pour cette semaine, rendez-vous samedi prochain pour un nouveau tutoriel !


Denis-Q.S.

Ça fait 7 ans que je crée des vidéos, dont 3 sur YouTube. Mon objectif est de vous aider à éviter les erreurs qui m’ont fait perdre près de 5 ans dans l’apprentissage de ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *