fbpx

Je suis obligé de te parler d’un des leviers créatifs les plus efficaces que j’ai mis en place ces derniers temps. Le remède ultime contre le syndrome de la page blanche qui me touchait beaucoup avant. Un pouvoir si important qu’il pourrait ruiner ta vie s’il est mal utilisé. Les habitudes.

Le syndrome de la page blanche

Quand j’étais adolescent, entre 14 et 20 ans, j’avais beaucoup de problèmes de stress. Des difficultés profondes à me concentrer en classent, et un rythme de sommeil complètement aléatoire. J’avais beau en discuter avec les gens, impossible de comprendre où était mon problème. J’ai tenté de faire du sport, j’ai voulu faire la fête pour oublier, mais rien n’y faisait.

Plus tard, lorsque j’ai voulu créer du contenu, impossible d’être régulier. Mais j’ai compris que tout cela était lié. Je te parlerai de méditation un peu plus tard, parce que je m’y suis mis récemment et ressens une grande différence. Cependant, je me suis rendu compte que mon plus gros problème était très simple : trop de mauvaises habitudes, et pas assez de bonnes.

J’avais l’habitude de traîner dans les bars avant de reprendre mon train pour rentrer chez moi. Au début pour traîner avec mes amis, et parce que la gare n’était pas chauffée. Mais je me suis rendu compte que cette habitude me coûtait beaucoup d’argent, et de temps. J’avais l’habitude de traîner sur le web, sur YouTube et ailleurs. J’avais très peu d’habitudes saines.

Une fée que l’on supplie en tremblant

En robe grise et verte avec des ruches,
Un jour de juin que j’étais soucieux,
Elle apparut souriante à mes yeux
Qui l’admirait sans redouter d’embûches ;

Elle alla, vint, revint, s’assit, parla,
Légère et grave, ironique, attendrie :
Et je sentais en mon âme assombrie,
Comme un joyeux reflet de tout cela ;

Sa voix, étant de la musique fine,
Accompagnait délicieusement
L’esprit sans fiel de son babil charmant
Où la gaîté d’un cœur bon se devine.

Aussi soudain fus-je après le semblant
D’une révolte aussitôt étouffée,
Au plein pouvoir de la petite Fée
Que depuis lors je supplie en tremblant.

– Paul Verlaine – la bonne chanson

Paul Verlaine était atteint d’absinthisme. C’est à dire de l’alcoolisme, mais l’absinthe est bien plus forte. Elle fait perdre les sens, comme l’alcool, mais aussi la raison. Elle peut parfois faire sombrer son consommateur dans une psychose et un détachement complet de la réalité.

On dit parfois que c’est l’absinthe qui écrivait pour Verlaine, « qu’il faut écrire saoul et relire sobre » comme Hemmingway pour avoir du talent. Je ne me suis pas renseigné sur Hemmingway, mais par contre je sais que pour Verlaine, l’absinthe était un problème. Et que certains de ses plus grands chefs d’œuvres ont été écrits en prison. Donc sobre.

Preuve que l’alcool n’est pas une solution. C’est une mauvaise habitude. Une addiction. Alors on peut prendre de bonnes habitudes comme le sport et la méditation, qui sont bonnes pour l’âme et le corps. Mais qu’en est-il de la création ?

La solution est aussi l’habitude. Celle de créer.

Ces 5 minutes par jour qui changent la vie

Il suffit de prendre l’habitude et de se forcer à créer régulièrement pour améliorer son contenu. On apprend mieux comment écrire un article de blog en écrivant 100 mauvais articles, puis 100 moyens, puis 100 bons et 65 excellents, plutôt qu’en étudiant pendant un an comment réaliser un bon article.

La solution est donc l’habitude. Une fois par jour ou par semaine, c’est à voir selon le temps dont tu disposes. Mais ce qui est certain, c’est que prendre l’habitude de créer régulièrement quelque chose qu’on cherche à réaliser est la seule manière de le réaliser.

Bien sûr c’est vrai à plus d’un niveau, mais pour le moment je te parle de création de contenu. Je te propose d’y réfléchir. Prends 5 minutes et fais la liste de tes habitudes. Pourquoi pas sur papier ? Et ensuite, souligne en rouge celles qui te sont néfastes, et en vert celles qui te font évoluer. Je t’assure qu’on a tous de bonnes et mauvaises habitudes. Le tout est d’en prendre conscience.

Est-ce que tu réussiras à remplacer tes addictions par des habitudes positives, qui te feront évoluer ? Je te le souhaite. À bientôt pour un prochain podcast/article.


Denis-Q.S.

Ça fait 7 ans que je crée des vidéos, dont 3 sur YouTube. Mon objectif est de vous aider à éviter les erreurs qui m’ont fait perdre près de 5 ans dans l’apprentissage de ma passion.

1 commentaire

Écrire un livre sur le Bitcoin ? | Denis Q.S · 2018-01-17 à 14:44

[…] ai parlé il y a quelques jours, avoir des habitudes est un puissant moteur de créativité. On verra également plus tard que la pression sociale en est un autre. C’est pourquoi […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *