fbpx

J’ai beau être extrêmement positif d’habitude, aujourd’hui je me sens mal. Ça arrive à tout le monde. Et là où avant j’aurais cherché à enfuir ma tristesse, aujourd’hui je décide de l’accepter et la vivre pleinement. Sans m’en vouloir.

Fuir la tristesse ne te réussira pas

Ce que j’ai appris en essayant d’enfuir ma souffrance par le passé, c’est qu’on ne peut pas lutter contre elle. Tôt où tard, elle ressortira. Et ce sera plus dur, car on ressentira tout ce qu’on a accumulé. La tristesse est humaine et n’a ni couleur, ni sexe, ni rien du tout. Chacun la ressent d’une manière différente et chacun doit l’accepter et la vivre pleinement, sans se juger pour cela.

Non, ce n’est pas parce que tu es un homme que tu ne peux pas pleurer. Non ce n’est pas parce que tu es une femme que tu dois t’en vouloir si tu ne pleures pas. Ce qui est certain c’est que si tu en ressens le besoin, ne te retient pas. L’enfuir ne fait que retarder l’inévitable.

Ne joue pas les durs

Si tu t’empêches d’accepter tes sentiments, tu ne feras du mal qu’à toi. Qu’est-ce que ça peut faire que ton père n’accepte pas d’avoir un fils qui pleure ? Pourquoi tu devrais chercher à mettre un masque avec ton copain/ta copine quand tu ressens quelque chose ? Ce qui est important c’est de faire sortir ce que tu as en toi. On ne devrait jamais être jugé parce qu’on rit, parce qu’on pleure, ou parce qu’on n’a pas de réaction. Et on ne devrait surtout en aucun cas se juger sois même.

Je ne m’en voudrai plus pour mes sentiments. Non, je ne me jugerai plus. Non, je ne m’empêcherai plus de vivre mes émotions. Je ne jouerai plus les durs. Je ne jouerai plus un rôle. J’accepterai qui je suis et ce que je ressens. Et ça, c’est « être un mec » où je ne sais quoi. Vivre selon ses termes et pas celui de quelqu’un d’autre. Ça, c’est la richesse véritable.

Donc, ne fuis pas ta tristesse. Accepte là avec bienveillance. Sois brave et accepte tes sentiments. Vis-les pleinement pour pouvoir enfin aller de l’avant. Ça t’aidera beaucoup plus au final.

À bientôt pour un prochain article.


Denis-Q.S.

Ça fait 7 ans que je crée des vidéos, dont 3 sur YouTube. Mon objectif est de vous aider à éviter les erreurs qui m’ont fait perdre près de 5 ans dans l’apprentissage de ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *